Aumentar Fuente Aumentar Fuente

Histoire

​​Misión y Visión​​

En 1932 l’idée d’intégrer et structurer un système d’enseignement technique est née. Dans ce projet ont participé de manière remarquable le ministre Narcisso Bassols et les ingénieurs Luis Enrique Erro et Carlos Vallejo Márquez.

Leurs conceptions se sont matérialisées en 1936, grâce à Juan de Dios Bátiz, à l’époque sénateur de la République et au général Lázaro Cárdenas del Río, président constitutionnel des États Unis Mexicains, qui ont proposé l’accomplissement des postulats de la Révolution Mexicaine dans le domaine de l’éducation; de cette manière naît un solide établissement éducatif : l’Institut Polytechnique National.

Ses fondateurs ont conçu le Polytechnique comme un moteur de développement et espace pour l’égalité, le tout en appuyant, d’un côté, le processus d’industrialisation du pays et, de l’autre, en proposant des possibilités éducatives différentes à tous les secteurs sociaux, en particulier, aux moins favorisés. ​

​​​​

Éléments de l’institution

Porra IPN  

Les suppporters et leur chant d’animation.

L’un des sports qui a grandi en même temps que le Polytechnique a été le football américain. Depuis ses débuts, il a laissé une forte empreinte parmi les supporters qui ont chanté différents chants d’animation : du chiquitibum au huélum; cependant, c’est ce dernier qui est toujours utilisé comme chant de fête pour célébrer et fermer les événements. Le 16 mars 1985, l’auteur du chant, Víctor Chambón Burgoa, raconte : « En 1937, un groupe de jeunes hommes et filles qui venaient de former le premier groupe de directeurs de l’équipe de supporters du Polytechnique, se sont approchés de moi car ils savaient que j’avais composé quelques chansons lesquelles étaient chantées par les joueurs de football. Déjà au Polytechnique, le mot utilisé pour réunir les étudiants était – ¡huelga ! ¡huelga ! (grève ! grève !). Ceci dit, j’ai suggéré d’utiliser le mot « huélum ». De plus, on a décidé de ne pas utiliser le mot « rah, rah », parce que le Goya (chant de l’Université National Autonome du Mexique - UNAM) l’utilisait déjà, en plus d’être un mot habituel chez les supporters des États-Unis. D’autre part, une jeune fille a fait le commentaire que le Poly était la « gloria» (gloire). Quelqu’un d’autre a insisté que le chant des supporters devait être un « tube » et comme conséquence naturelle, est né « cachiporra » (matraque). Bref, après une paire d’heures de discussions, a surgi ce que vous connaissez ».

​​​​
Mascota IPN  

Mascotte

L’élection d’une mascotte est une tradition dans les Écoles Supérieures, et notamment leurs équipes sportives; celle de l’Institut Polytechnique National est un âne blanc. On connait différentes versions qui, au fil du temps et de bouche à oreille, ont mélangé mythe et réalité. Le cas de l’Institut Polytechnique National en est l’une des plus connues pour une raison toute particulière. On raconte qu’au moment de marquer les limites du terrain où l’Institut serait construit, dans l’ancienne hacienda de Santo Tomás, pendant les années 30, une bourrique blanche y serait restée enfermée ; quand elle fut découverte par des étudiants et membres de la première équipe de football américain, elle fût adoptée comme mascotte. Quelques années plus tard, la bourrique blanche devint le symbole du Polytechnique, essentiellement au sens sportif et ceci jusqu’à nos jours. La couleur de fond est le rouge griotte connu comme guinda.

​​

L’IPN au travers du temps.

​​​​​​​​​​​​​​

Décalogue.

  • Parce que je souhaite devenir un homme accompli,
  • Parce que j’exige mes devoirs avant mes droits,
  • Par conviction et non pas par circonstance,
  • ​Pour atteindre les conquêtes universelles et les offrir à mon peuple,​
  • Parce que la Patrie me fait mal au fond de moi et que j’aspire à soulager ses douleurs,​
  • ​Parce que je brûle du désir de réveiller le frère endormi,​​
  • Pour allumer un flambeau sur l’autel de la Patrie,
  • Parce que je me dignifie et que j’éprouve le devoir de dignifier mon institution,​
  • Parce que ma liberté respectée de jeune et d’étudiant m’impose la raison de respecter cet établissement,
  • Parce que je traduis la trichromie de mon drapeau : travail, devoir et honneur.
​​​​​​​​​ ​​
Voir l'Historique
​​
​​​ ​​​​​​​
¿Qué es gob.mx?

Es el portal único de trámites, información y participación ciudadana. Leer más

Contacto

Mesa de ayuda: dudas e información
gobmx@funcionpublica.gob.mx

Denuncia contra servidores públicos

Síguenos en
Página de inicio, Gobierno de México